FAITES UN DON TROUVEZ UNE BANQUE ALIMENTAIRE

Célébration des bénévoles participant à la mission pour éliminer la faim au Canada

À l’occasion de la Semaine nationale de l’action bénévole 2022, Banques alimentaires Canada célèbre les bénévoles qui soutiennent le réseau de banques alimentaires et d’associations provinciales qui travaillent, partout au pays, à faire une différence dans la mission visant à éliminer l’insécurité alimentaire.

Dans le cadre de notre sondage de 2021 sur le réseau de Banques alimentaires Canada, plus d’une banque alimentaire sur trois a déclaré ne pas disposer de suffisamment de bénévoles. C’est pourquoi la #SNAB2022 vise également à encourager plus de gens à mettre le cœur à l’ouvrage pour les banques alimentaires du Canada à l’avenir.

Joignez-vous à nous pour rendre hommage à certains des sensationnels bénévoles des banques alimentaires du réseau. Apprenez-en plus sur les raisons pour lesquelles ils ont décidé de faire du bénévolat dans une banque alimentaire et sur les nombreux avantages de mettre en œuvre le programme #EmpathieEnAction.

Pourquoi faire du bénévolat dans une banque alimentaire?

Le bénévolat, c’est-à-dire la pratique de l’empathie, peut nous aider à élargir nos points de vue et à sensibiliser les gens à différentes expériences de vie.

C’est le cas pour le joueur avant et capitaine de l’équipe des Islanders de Charlottetown, Brett Budgell. Ce dernier a commencé à faire du bénévolat auprès du Upper Room Hospitality Ministry, à l’Île-du-Prince-Édouard, après avoir appris l’existence de l’insécurité alimentaire dans le Nord dans un cours de nutrition qu’il a suivi en cinquième secondaire.

« J’ai réalisé un projet sur le Nunavut et l’insécurité alimentaire à laquelle ce territoire fait face. Le prix des aliments est incroyablement élevé, a déclaré Brett. Après ce projet, j’ai commencé à me questionner sur l’état de la situation ici même, à l’Î.-P.-É. En faisant davantage de recherches, j’ai constaté que l’insécurité alimentaire est un grave problème au Canada. J’ai communiqué avec l’Upper Room, et ils ont été ravis de me compter parmi les bénévoles. »

En plus de s’occuper du remplissage des tablettes et d’aider avec diverses tâches à la banque alimentaire, Brett a réuni les autres membres de son équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec pour planifier et promouvoir la collecte de denrées « Donner et compter » ayant pour but d’encourager les partisans à donner des denrées non périssables lors des matchs des Islanders.

Bénévole de Upper Room Hospitality Ministry, Brett Budgell.

Originaire de Terre-Neuve, Brett a déclaré que le fait de faire du bénévolat auprès de l’Upper Room est une façon gratifiante de redonner à sa communauté d’accueil.

« La chose la plus importante que j’ai apprise en travaillant avec la banque alimentaire, c’est que tout le monde peut avoir besoin d’aide lors de moments difficiles », a-t-il affirmé.

LIRE LA SUITE : Semaine nationale de l’action bénévole 2021 : La valeur de chacun, la force du nombre

Pour Emelda Nnadi, la principale leçon a été l’importance d’écouter activement les clients.

Étudiante à l’Université du Manitoba et chercheuse participante pour Manitoba Harvest, elle a profité de l’occasion pour mettre en pratique ce qu’elle apprend à l’école des sciences infirmières et a offert son soutien en réalisant des sondages auprès des adultes manitobains qui ont recours aux banques alimentaires.

Dans le cadre des sondages, Emelda a acquis une expérience concrète en ce qui concerne le rôle essentiel du personnel infirmier dans la prise en compte des facteurs non médicaux qui ont une incidence sur la sécurité alimentaire et l’état de santé.

« En tant que personnel infirmier, nous devons défendre les intérêts de nos patients, peu importe où ils se trouvent; que ce soit dans la communauté ou à l’hôpital, a-t-elle déclaré. Chaque personne que l’on rencontre est touchée par des déterminants de la santé précis… C’est assurément l’une des choses que j’ai apprises ici. »

Il suffit d’une personne pour faire une différence

Selon Emma Dagher, une résidente du sud de l’Ontario, il est possible de trouver des façons d’avoir une incidence positive en faisant du bénévolat pour votre banque alimentaire locale même si vous ne pouvez pas vous engager à effectuer des quarts de travail en personne.

Après avoir lu un article de journal affirmant que le nombre de personnes ayant recours aux banques alimentaires pour la première fois était en hausse de 50 % dans la région de York un an après le début de la pandémie de COVID-19, Emma a décidé de lancer une collecte de denrées en persuadant des entreprises locales de recueillir des denrées non périssables en magasin.

Même en ne faisant la tournée des magasins qu’une fois par semaine, Emma a réussi à recueillir et à donner plus de 4 000 kilogrammes de nourriture à la banque alimentaire de la région de York, ce qui équivaut à plus de 20 000 $ en dons.

Bénévole de Food Bank of York Region, Emma Dagher.

« Cette initiative a été incroyable, a déclaré Emma au sujet de la collecte de denrées en cours. Elle a permis de démontrer à quel point les gens veulent aider. »

Environ 40 % des banques alimentaires du pays sont entièrement gérées par des bénévoles. Pour savoir comment vous pouvez aider dans votre région, visitez notre site Web à l’adresse https://foodbankscanada.ca/fr/how-you-can-help/.

Connaissez-vous un autre bénévole de banques alimentaires extraordinaire avec qui nous devrions communiquer? Courriel : communications@foodbankscanada.ca.