Accueil Lisez notre blog Mars 2019 Coup de projecteur – Tristan Newsome, Food Bank Society of Whitehorse

Coup de projecteur – Tristan Newsome, Food Bank Society of Whitehorse

Coup de projecteur – Tristan Newsome, Food Bank Society of Whitehorse
Nous souhaitons toujours en apprendre davantage sur les personnes qui travaillent dans les banques alimentaires du Canada! Ce mois-ci, nous braquons les projecteurs sur Tristan Newsome de la Food Bank Society of Whitehorse, au Yukon.


Quel est votre rôle dans le réseau des banques alimentaires?
Je suis directeur général de la Food Bank Society of Whitehorse. À ce titre, je dirige l’ensemble des activités et des programmes de l’organisation.

Décrivez votre journée de travail typique en un mot.
Dynamique.

Qu’est-ce qui vous a motivé à travailler dans les banques alimentaires?
Mon parcours dans les banques alimentaires a commencé peu après l’université. Nouveau diplômé sans expérience professionnelle, j’estimais que le bénévolat était un bon point de départ. J’ai eu la chance de faire du bénévolat avec un directeur général qui m’a donné l’occasion de gérer le programme de distribution des banques alimentaires. Après avoir travaillé avec des bénévoles extraordinaires et été témoin de leur engagement à lutter contre la pauvreté, j’ai décidé de travailler à temps plein à la banque alimentaire.

Quelle est votre plus grande réalisation dans votre poste actuel?
Ma plus grande réalisation a été de réussir à réduire les dépenses tout en élargissant les programmes pour répondre aux besoins croissants de notre communauté.

Quel est le plus grand défi que vous devez surmonter dans votre poste actuel?
Il peut être difficile de trouver le bon équilibre en matière de dotation. En effet, vous voulez prévoir suffisamment de bénévoles pour gérer efficacement les opérations, mais s’il y en a trop, certains risquent d’avoir l’impression que leur participation est superflue et qu’on gaspille leur temps. Comme l’utilisation de nos services est parfois imprévisible, cela représente un défi de taille.

Si vous pouviez faire un seul vœu pour régler le problème de la faim au Canada, quel serait-il?
Si j’avais un génie à ma disposition, je lui demanderais de donner à tout le monde du Lembas, le pain des elfes dans le Seigneur des anneaux, dont une seule bouchée permet de remplir l’estomac. Plus sérieusement, je voudrais que les Canadiens soient motivés à mettre fin à la faim, ce serait une initiative locale implacable qui se transformerait en un mouvement national non partisan visant à éradiquer la faim au Canada. Les gouvernements provinciaux, territoriaux et fédéral entendraient les réclamations, et une loi serait immédiatement votée pour lancer des programmes concrets sur le terrain.

Quel talent aimeriez-vous le plus avoir?
J’aimerais être fort en calcul mental. Comme je fais beaucoup de travail comptable, ce serait incroyablement utile de pouvoir calculer mentalement et rapidement les taxes, par exemple. Malheureusement, la réalité, c’est que j’ai besoin d’une calculatrice pour presque tout.

Si vous pouviez remonter le temps et vous donner un conseil à vous-même, quel serait-il?
Ne t’inquiète pas de ce que tout le monde fait ni de la façon dont il le fait. Les gens savent reconnaître les efforts et le dévouement. Continue, et ça va bien aller.

Qui sont vos héros, réels ou fictifs?
J’admire vraiment les personnalités comme Keanu Reeves. Voilà une grande vedette qui donne beaucoup d’argent à des organisations caritatives. En plus, il prend le métro et cède volontiers son siège aux autres! Je suppose que j’admire la gentillesse et la modestie. Imaginez si tout le monde était comme ça! Surtout ceux qui ont autant d’influence.

Quelle est votre conception du bonheur?
N’avoir absolument rien à faire un samedi après-midi.

Quelle est votre devise?
Il y a beaucoup de temps en une journée. Si vous vous sentez dépassé, rappelez-vous que 24 heures, c’est long et que vous allez y arriver.

Apprenez-nous un fait inusité à votre sujet.
Je suis vraiment attaché aux objets inanimés. J’ai dû jeter une plante morte l’année dernière et c’était vraiment difficile. Je pense encore à cette plante.

Quelle chanson vous représente le mieux?
« Bank Robber » de The Clash. Je n’ai absolument pas l’intention de commettre un cambriolage, c’est simplement que j’aime vraiment cette chanson.

Connaissez-vous une banque alimentaire ou un acteur du milieu que nous pourrions mettre en vedette dans la prochaine édition du Coup de projecteur? Communiquez avec nous à l’adresse [email protected].

À ne pas manquez!

Faits saillants

apple

38 %

des denrées distribuées par les banques alimentaires canadiennes sont fraîches (par exemple : du lait, des œufs, des fruits et des légumes frais ou congelés, du pain)