Accueil COVID-19 : Réponse à vos questions sur les mesures prises par les banques alimentaires du Canada

COVID-19 :  Réponse à vos questions sur les mesures prises par les banques alimentaires du Canada

Alors que la pandémie de COVID-19 continue d’évoluer, les banques alimentaires et les organismes communautaires sont en première ligne jour après jour pour répondre aux besoins croissants de la population. Banques alimentaires Canada et les associations provinciales de banques alimentaires travaillent d’arrache-pied pour les soutenir.

Nous savons que vous avez des questions sur les efforts des banques alimentaires en réponse à la crise de la COVID-19. Voici les réponses aux questions les plus fréquentes.

Q. Comment les banques alimentaires sont-elles touchées par la COVID-19?
R. Un grand nombre des quelque 3 000 banques alimentaires et organismes communautaires que nous soutenons d’un océan à l’autre font face à d’importants défis alors qu’ils travaillent sans relâche pour fournir à leurs clients des services essentiels.
 
Voici quelques-uns de ces défis :
  • Réduction importante du nombre de bénévoles et de membres du personnel, soit parce qu’ils sont à risque élevé, qu’ils doivent prendre soin de leurs enfants ou qu’ils respectent ou modifient les exigences relatives à l’éloignement social, à l’isolement ou à la quarantaine.
  • Obligation d’annuler les collectes de denrées et de fonds en raison des demandes de première ligne – certains marchés constatent une baisse de 50 % des dons alimentaires.
  • Bon nombre des banques alimentaires déclarent n’avoir des aliments en stock que pour 10 à 14 jours, et cette estimation est fondée sur les taux d’utilisation actuels. Qu’arrive-t-il si le besoin continue de croître ou si les banques alimentaires ne peuvent pas renflouer leurs stocks en ayant recours aux donateurs habituels pour venir en aide aux personnes dans le besoin?
Pour relever ces défis, nous constatons une consolidation des centres de distribution. Concrètement, certaines banques alimentaires servent maintenant de plus grandes régions, car d’autres ont dû fermer leurs portes, soit par manque de bénévoles, soit parce qu’elles se trouvaient dans un emplacement physique ou un programme qui a dû fermer (comme les centres communautaires). Le réseau de banques alimentaires poursuit ses activités (avec certaines modifications), car il est très résilient et sait adapter son travail en fonction des besoins de la communauté.
 
Q. Quelle incidence la COVID-19 aura-t-elle sur le recours aux banques alimentaires?
R. Avant la COVID-19, les Canadiens ont fait 1,1 million de visites aux banques alimentaires du pays en un mois seulement. Les ménages à faible revenu doivent régulièrement choisir entre le loyer, les services publics, la garde des enfants, les médicaments et la nourriture pour joindre les deux bouts. La COVID-19 a entraîné une réduction des heures de travail ainsi que des pertes d’emplois. À mesure que la situation s’aggrave, un plus grand nombre de ménages ne sera plus en mesure d’acheter des produits de première nécessité et pourrait devoir se tourner vers les banques alimentaires. Le recours aux banques alimentaires devrait augmenter dans un avenir rapproché, et certains emplacements connaissent déjà une augmentation importante du nombre d’usagers.

Pour mettre les choses en perspective, pendant la grande récession de 2008, les banques alimentaires du Canada avaient indiqué une augmentation mensuelle de 200 000 clients, ce qui représentait une hausse de 28 % à l’époque. Nous ne sommes malheureusement jamais revenus aux niveaux d’avant 2008.  Nous assistons à une hausse des mises à pied, des fermetures de secteurs industriels et des demandes d’assurance-emploi et de chômage qui en découlent, et nous savons que ce phénomène se traduira par une plus grande utilisation des banques alimentaires.  Il est très difficile de répondre à des besoins accrus sur une très courte période. Le réseau de banques alimentaires travaille fort pour relever ce défi important. 
 
Q. Avec la fermeture des écoles, comment les enfants peuvent-ils recevoir leurs repas?
R. Dans le cadre des efforts déployés à l’échelle nationale pour ralentir la propagation de la COVID-19 et prévenir le débordement du système de santé, les écoles canadiennes sont officiellement fermées. Cela signifie que de nombreux enfants qui recevaient des repas dans le cadre de programmes scolaires de déjeuner et de dîner n’ont peut-être pas accès à la nourriture qu’ils auraient normalement eue pendant la journée. Les banques alimentaires contribuent à la distribution de trousses de remplacement des repas en collaboration avec les commissions scolaires, les organismes communautaires ainsi que les administrations municipales et les gouvernements provinciaux grâce à de nouveaux partenariats.
 
Q. Quelles mesures les banques alimentaires prennent-elles pour protéger les employés, les bénévoles et les clients?
R. Partout au Canada, les banques alimentaires apportent des changements novateurs pour répondre à la demande accrue, tout en protégeant la santé et la sécurité de leurs clients, de leurs employés et de leurs bénévoles. Elles suivent les lignes directrices et les recommandations des autorités de santé publique locales et provinciales et mettent en œuvre des pratiques de prévention et de contrôle des infections, comme le nettoyage amélioré, la désinfection et l’hygiène des mains. Pour éviter les rassemblements et favoriser l’éloignement social, de nombreuses banques alimentaires ont modifié leurs modèles de distribution afin d’offrir des rendez-vous pour la collecte et le dépôt des aliments, des paniers préemballés, un service au volant et des programmes de livraison des denrées. Les gens sont au cœur des activités du réseau de banques alimentaires du Canada, et nous nous efforçons de réduire les risques et de veiller à ce que les employés, les bénévoles et les clients restent en santé et en sécurité.       
  
Q. Que dois-je faire si j’ai besoin de nourriture? Est-ce que n’importe qui peut recevoir de l’aide d’une banque alimentaire?
R. Pendant cette période difficile, nous sommes nombreux à avoir besoin d’un soutien alimentaire temporaire. Banques alimentaires Canada collabore avec les banques alimentaires locales et tous les ordres de gouvernement pour s’assurer que le réseau est en mesure de répondre à la hausse de la demande prévue. Si vous avez besoin d’une aide alimentaire, utilisez cet outil pour trouver une banque alimentaire ou effectuez une recherche en ligne pour trouver les coordonnées de la banque alimentaire la plus près de votre domicile. On vous indiquera la marche à suivre dans votre région pour avoir accès à de la nourriture dans le contexte actuel. 
 
Q. Comment se portent le personnel et les bénévoles?
R. La seule constante, c’est l’ingéniosité, la débrouillardise et le dévouement du personnel et des bénévoles des banques alimentaires dans l’ensemble du réseau pour soutenir les clients. Mais ils ont plus que jamais besoin de votre aide. Les banques alimentaires travaillent sans relâche pour trouver des solutions aux défis auxquels elles font face, que ce soit en explorant de nouvelles sources de bénévoles, en mettant au point d’autres modes de livraison qui minimisent les contacts humains ou en concentrant exclusivement leurs efforts sur l’aide alimentaire d’urgence et la collecte de fonds. Elles ont réagi rapidement aux obstacles qui se sont dressés sur leur chemin. Cependant, ces défis compliquent le travail du personnel et des bénévoles restants, et c’est pourquoi ils ont besoin d’aide maintenant. 
 
Q. Comment puis-je faire du bénévolat dans une banque alimentaire?
R. Étant donné que les tâches, les exigences et les besoins des bénévoles ont changé dans de nombreuses banques alimentaires, il est préférable de communiquer directement avec votre banque alimentaire locale pour en savoir plus sur l’aide nécessaire dans votre région. Appelez votre banque alimentaire locale dès aujourd’hui pour savoir comment vous pouvez aider. 
 
Q. Quelle est la meilleure façon d’aider ma banque alimentaire locale en ce moment?
R. La COVID-19 a engendré une pression accrue sur les banques alimentaires du Canada.  Nous sommes de plus en plus inquiets, et nous avons besoin de l’aide des Canadiens. Une façon d’aider est de faire une contribution financière au Fonds de réponse à la COVID-19 pour les banques alimentaires. Votre don servira à l’achat, à la distribution et à l’affectation des ressources alimentaires au sein des banques alimentaires et leur permettra de poursuivre leur travail essentiel dans le but d’aider nos voisins les plus vulnérables.

De plus, utilisez notre outil pour trouver la banque alimentaire la plus près de votre domicile, puis communiquez avec elle pour savoir comment aider. Elle saura vous indiquer le meilleur moyen de contribuer, car les besoins de chacune dépendent de plusieurs facteurs à l’échelle locale.  
 
Si vous avez d’autres questions, veuillez communiquer avec nous à [email protected].